• Morghane Pierret

L'épreuve du confinement pour les couples

Avec l’épidémie du Covid-19, des milliers de couples ont eu l’occasion, malgré eux ou non, de tester leur couple. Nous allons donc faire un retour sur ce qu’a pu être le confinement pour un couple, prenant ainsi la forme d’un coaching pour couple pour ceux qui s’y reconnaîtraient.


D’un côté, il y a les couples qui se sont vus séparés pour plusieurs semaines, du jour au lendemain. Souvent, cette séparation est très difficile parce que les couples ont l’habitude de rester tout le temps ensemble. Cependant, avec du recul, cette séparation ne leur a-t-elle pas fait plus de bien que de mal ? Même si au début on pensait tous que ça serait tout simplement impossible de tenir tout ce temps sans l’élu de son cœur, on se rend compte qu’on s’y fait. De toute façon on n’a pas le choix me direz-vous, mais quand on est honnête, ça ne fait pas du bien de se retrouver seul avec soi-même ? On se rend compte qu’on déchire finalement et qu’on se débrouille plutôt bien seul. On finit par se recentrer sur soi ; prendre soin de soi uniquement pour sa petite personne et non pas pour faire plaisir à quelqu’un. Et puis on s’autorise à faire des choses qu’on ne fait pas avec sa moitié ; regarder cette série à l’eau de rose qu’on aime tant (en secret), tenter des expériences culinaires que personne ne jugera… Et puis surtout, pour ceux confinés avec, passer du temps avec sa famille qu’on avait tendance à délaisser parce qu’elle est loin, parce qu’on n’a pas le temps… Et ça fait un bien fou de retourner aux sources !


D’un autre côté, il y a les couples qui avaient choisi (ou subi) de rester ensemble pour le confinement. Si pour certains la situation n’a pas changé grand-chose, pour d’autres de fait d’être ensemble 24h sur 24 a pu être une véritable épreuve. Tout d’abord, il y a les disputes qui sont survenues pour un oui ou pour un non, et le fait qu’on voit apparaître de nouvelles facettes jusque-là inconnues de son compagnon de vie. On ne peut pas non plus ignorer l’augmentation des violences conjugales et familiales qu’il y a eu : une recrudescence de 30% une semaine après le début du confinement.


Enfin, sans rentrer dans les extrêmes, on peut aussi avoir fait son confinement avec son compagnon et que tout se soit bien passé. Mieux, le couple s’est retrouvé, développant ainsi des liens (encore plus) forts. Le fait de se retrouver dans un cocon à deux a pu faire un bien fou notamment aux couples qui ne prenaient pas forcément le temps de discuter, rigoler, apprécier les choses basiques tout simplement.


En résumé, la situation est difficile pour tout le monde, pour certains encore plus que d’autres, et l’isolement loin de son compagnon de vie est très souvent mal vécu. Cependant, si nous y réfléchissons, ce confinement semble être un test pour tous les couples, séparés comme enfermés ensemble… de plus, il se peut que votre couple ait été, a contrario, renforcé dans cette épreuve qui finalement n’en a pas vraiment été une pour vous. Alors, autant prendre votre situation quelle qu’elle soit avec philosophie et se dire que quoiqu’il arrive, que le couple en soit renforcé ou non, on en aura tiré des conclusions, et ça fait toujours du bien d’éclaircir sa situation.


À propos de conclusions, dès que le confinement a commencé, on pouvait voir des blagues sur les réseaux sociaux, du type « Les filles en confinement avec leurs mecs finiront soit divorcées soit enceintes ». Ce qui s’est avéré quelque part, puisqu’on a pu observer une tendance dans les pays déconfinés : une explosion dans le nombre de divorces, notamment en Chine où les bureaux administratifs ont été pris d’assaut par tous les couples souhaitant mettre fin à leur union. Pourtant, un des agents des bureaux administratifs a précisé que « pour beaucoup, il s’agit de décisions impulsives ». En effet, beaucoup de couples ont renoncé à aller jusqu’au bout de leur démarche, et certains qui avaient divorcés se sont même remariés quelques jours après. Dans la même optique, ne pourrait-on pas s’attendre à un babyboom ? Les Américains en sont convaincus, expérience faite : « Le bond des taux de natalité a souvent suivi des événements cataclysmiques et des catastrophes naturelles qui ont forcé les Américains à rester à l’intérieur » (Associated Press). Pour le Dr Kevin Kathrotia, de Millennium Neonatology, c’est sûr, après le confinement, « ce sera probablement le plus grand baby-boom que nous ayons vu ! »


Alors, est-ce que la France suivra l’exemple de la Chine ? Affaire à suivre… Ce qui est sûr, c’est qu’il y a du bon dans chaque situation, que ce soit un divorce ou un nouveau-né, parce que vous relèverez le défi et vous apprendrez de vos erreurs/réussites ! De même s’il n’y a pas eu de gros changement, et que votre couple s’est tout simplement embelli, retenez qu’en matière conjugale il n’y a pas de règle à suivre, chacun fait en son âme et conscience.


En bref, designez-vous un couple sur mesure !


Écrit par Morghane Pierret avec l’aide de Florine Niant.


Sources :

https://www.journaldesfemmes.fr/couple/vie-a-deux/2626567-divorces-et-confinement-boom-des-separations-en-chine/

https://www.bvoltaire.fr/lapres-confinement-baby-boom-en-vue-bienvenue-a-la-generation-a-venir/

https://madame.lefigaro.fr/societe/violences-contre-les-femmes-a-lheure-du-confinement-une-forte-augmentation-des-signalements-120420-180685


© 2018 - 2020 par Florine Niant. Créé avec Wix.