• Morghane Pierret

Perdre (beaucoup) de temps sur les réseaux sociaux

Chaque jour, nous sommes plus de 8 millions à nous connecter sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, YouTube… tous ces réseaux sociaux permettent de faire ce que nous prenons très souvent plaisir à faire : être en lien avec les autres ! De plus, ils ont de multiples atouts d’un point de vue personnel comme professionnel : d’un côté ils permettent de maintenir le lien social avec ses amis et sa famille, et bien souvent même de retrouver de vieux amis, et d’un autre ils sont un excellent outil d’auto-promotion pour les entreprises, à bas coût de surcroît.


Pourtant, même si sur le moment, passer du temps sur les réseaux sociaux procure la sensation d’être occupé et de passer du bon temps, en réalité il ne rend pas si heureux que ça. Certains prennent ce passe-temps beaucoup trop à cœur et ne comptent plus les heures passées dessus. En effet, l’utilisation excessive des réseaux sociaux peut dérégler les cycles de sommeil selon une étude de l’Université Irvine de Californie. De plus, cela incite les utilisateurs de tels sites à devenir multi-tâches ; aller jeter un œil sur ses notifications tout en travaillant. La concentration diminue ainsi que la productivité face aux tâches à effectuer.




En parallèle, le besoin d’informations, de contacts, d’achat immédiat, ou de découverte est quant à lui renforcé par les réseaux sociaux de façon générale et nos smartphones en particulier. Ces derniers procurent la satisfaction immédiate de nos besoins et donc stimulent la production quasi continue de dopamine.

Il semblerait donc qu’il n’y ait pas de bons ou de mauvais réseaux sociaux, mais bien de mauvaises manières de les utiliser. C’est pourquoi nous vous donnerons quelques conseils pour apprendre à vous en servir sans que cela ne nous nuise.


#1. Choisir de quoi on se nourrit

Parce que les réseaux sociaux influent sur notre productivité et notre humeur, autant choisir de suivre des comptes qui nous rendent service ! Comme nous en avons parlé dans l’article sur l’anxiété, le compte Instagram @lesbonnesnouvelles publie des bonnes nouvelles sur divers sujets quotidiennement. De quoi rester positif en ces temps difficiles !

De même, le compte Instagram @hugodecrypte publie quotidiennement 5 actualités du jour. Très utile pour booster sa culture générale, il possède aussi un compte avec des actualités sur les musiques et sur le sport !

Il existe aussi de nombreux comptes de coachs de vie qui donnent des conseils et publient des citations motivantes, tout d’abord, notre compte : @votreviesurmesure, mais également @ouichangemavie et @jenna.blossoms qui publient toutes deux quotidiennement des contenus variés.


À force de suivre des pages qui vous intéressent et vous motivent, l’algorithme d’Instagram vous proposera des contenus qui vont dans ce sens. Il vous suffit juste de commencer à suivre des comptes qui vous plaisent, puis Instagram se chargera de vous encourager ! cela dit, il est tout de même primordial de garder un esprit critique. En effet, les réseaux sociaux ne filtrent pas tout, et il reste un nombre important de fake news. Pour cela, si vous avez des doutes, n’hésitez pas à vérifier, comparer via d’autres comptes partageant du contenu similaire…


#2. Choisir le temps qu’on y consacre

En moyenne, un utilisateur consacre 2 heures chaque jour sur les réseaux sociaux. Personne ne peut vous dire combien de temps vous devriez y consacrer, c’est à vous de le déterminer. Cela dépend de chaque personne, de chaque emploi du temps.

D’autre part, si vous ne voyez pas le temps passer, sachez qu’il existe une fonctionnalité sur certains téléphones qui permet de limiter le temps passé sur certaines applications. À vous de voir si vous estimez avoir besoin de cette limitation !


#3. Limiter les notifications

Les notifications permettent de nous attirer vers l’application lorsqu’elle n’est pas ouverte. Ainsi, supprimer ou du moins limiter les notifications permet de limiter votre envie d’aller sur ces applications, car vous ne penserez peut-être plus à y aller.

À terme, le fait de désactiver ces notifications vous aidera à passser moins de temps à scroller les réseaux.

Quoiqu’il en soit, ce n’est pas parce que vous avez l’habitude de passer régulièrement du temps sur les réseaux sociaux que c’est forcément une mauvaise chose. Comme nous l’avons dit, leur usage sécrète de la dopamine, à l’origine du bonheur. Cependant, en abuser a des effets négatifs sur le sommeil, et peut même, à l’extrême, conduire à l’isolement…

Le temps que vous passez sur les réseaux sociaux, et les comptes suivis peuvent être choisis en conscience et cela ne doit pas être pris à la légère !


Alors, designez vous une vie virtuelle sur mesure.


Écrit par Morghane Pierret avec l'aide de Florine Niant


Sources :

https://www.anthedesign.fr/sociaux/les-reseaux-sociaux/

http://insightandcoaching.com/2017/01/dopamine-reseaux-sociaux-internet/

https://www.selection.ca/sante/vivre-sainement/les-avantages-et-les-inconvenients-des-reseaux-sociaux/

© 2018 - 2020 par Florine Niant. Créé avec Wix.