© 2018 - 2020 par Florine Niant. Créé avec Wix.

Série "à l'université" - optimiser ses trajets

L’université est un monde particulier et rempli de nouveautés. Pour Camille,“la vie à la fac c’est super intéressant parce que tu découvres de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, de nouveaux cours, un nouveau cadre… J’ai vraiment passé une année enrichissante même si c’était parfois fatiguant”.


Cependant, plus d’un étudiant sur deux ne passe pas en 2ème année. Pour les chercheurs Julia Schmitz et co (2010), les étudiants souffrent de 3 types de précarité : “économique (contrats précaires, travail alimentaire, faible rémunération, difficulté à régler les dépenses), sociale (vie sociale et familiale) et psychologique (épuisement, stress, stigmatisation)”.


Etudiants de l'université, nous avons rédigé une petite série d’articles qui pourront vous être utiles pour vaincre ces différents types de précarité. Nous c’est Maëlys Sur, étudiante en sciences de l’éducation, et Florine Niant, professeur dans l’enseignement supérieur et coach professionnelle certifiée 😊.



Certains étudiants habitent loin de leur lieu d’études mais n’ont pas les moyens de louer un appartement. Ils sont alors parfois obligés de passer de nombreuses heures dans les transports. Ce temps est souvent un temps “perdu” qu’ils n’utilisent ni pour travailler, ni pour autre chose. Il peut donc devenir très handicapant ! Alors comment gérer son temps de transport de façon efficace ?


Conseil n°1, passez plus de temps à l’université : les cours à la fac peuvent être très mal répartis. Selon votre emploi du temps, il est possible de n’avoir qu’un seul cours dans la journée. Si c’est le cas, évitez de faire seulement un aller-retour et essayez de réaliser un maximum de choses sur place. Votre journée est commencée, vous serez donc sûrement plus productif dans ces conditions qu’une fois rentré chez vous.


Conseil n°2, soyez productif pendant le trajet : Il est difficile de travailler dans les transports en commun, mais vous pouvez prendre l’habitude de faire certaines choses pour être plus productif. Si vous avez une mémoire auditive, vous pouvez par exemple écouter vos cours après les avoir pré-enregistrés. Avec une mémoire visuelle ou kinesthésique, vous pouvez créer des fiches ou surligner vos cours. Votre trajet peut aussi être dédié à la lecture d’ouvrages utiles dans le cadre de vos études.


Conseil n°3, profitez du temps de transport pour faire ce que vous n'arrivez pas à caser dans votre emploi du temps : votre temps de trajet peut par exemple vous permettre de faire du sport sans prendre sur votre temps disponible… En limitant par exemple le nombre de correspondances quitte à faire un peu de vélo ou à marcher, ou en effectuant une partie du trajet retour en courant ! Pourquoi ne pas également vous amuser à contracter vos muscles quand vous vous retrouvez debout dans une rame de métro bien remplie ? Vous pouvez aussi vous détendre en écoutant des podcasts de relaxation ou de méditation. Enfin, si vous manquez de sommeil, n’hésitez pas à faire une petite sieste pour être plus productif une fois arrivé à destination… Attention toutefois à ne pas rater l’arrêt !!!



Nous espérons que ces quelques lignes vous donneront de bonnes idées pour optimiser vos trajets et pour que vous ne les viviez plus comme du temps perdu !



Maelys Sur et Florine Niant