© 2018 - 2020 par Florine Niant. Créé avec Wix.

Série "à l'université" - se faire des nouveaux amis

L’université est un monde particulier et rempli de nouveautés. Pour Camille,“la vie à la fac c’est super intéressant parce que tu découvres de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, de nouveaux cours, un nouveau cadre… J’ai vraiment passé une année enrichissante même si c’était parfois fatiguant”.

Cependant, plus d’un étudiant sur deux ne passe pas en 2ème année. Pour les chercheurs Julia Schmitz et co (2010), les étudiants souffrent de 3 types de précarité : “économique (contrats précaires, travail alimentaire, faible rémunération, difficulté à régler les dépenses), sociale (vie sociale et familiale) et psychologique (épuisement, stress, stigmatisation)”.

Etudiants de l'université, nous avons rédigé une petite série d’articles qui pourront vous être utiles pour vaincre ces différents types de précarité. Nous c’est Maëlys Sur, étudiante en sciences de l’éducation, et Florine Niant, professeur dans l’enseignement supérieur et coach professionnelle certifiée 😊.


Dans cet article, nous allons vous donner quelques pistes pour vous aider à trouver des nouveaux amis… Parmi cette foule d’inconnus !



Pour les chercheurs Schmitz et co (2010), l’intégration sociale, c’est à dire le fait de rencontrer et de discuter avec de nouvelles personnes de l'établissement, est très important pour la réussite académique (cf notre article sur les difficultés dues aux cours). Par ailleurs, les années d’université sont des occasions extraordinaires de découvrir de nouvelles personnes, et ce serait dommage de ne pas en profiter !

Benjamin a changé de ville pour ses études et a pu rencontrer de nombreuses personnes : “les études sup, c’est la meilleure période de ma vie pour l’instant [...] j’ai de bons amis que je n’aurais jamais rencontré ailleurs”.



Au sein des universités, des milliers de profils très différents passent. C’est l’occasion de sortir de sa zone de confort. Pourtant, la fac n’est pas toujours très propice aux rencontres.

D’après Manon, “quand t’arrives t’es un peu tout seul”. Camille confirme : “niveau social je suis repartie à 0 parce que j’étais dans une nouvelle ville”. ”Ce qui me faisait peur c’était de me faire des amis, je ne savais pas comment du jour au lendemain ma famille allait être remplacée par de nouvelles personnes qui allaient faire mon quotidien”.



Alors comment se faire des amis et profiter au maximum de tous les bienfaits des études supérieures ? Voilà quelques petits conseils pour vous aider.



- Parlez avec tact : encore une fois, les profils présents à l’université sont très différents les uns des autres ! En sortant du lycée, il y a de grandes chances pour que vos amis vous ressemblent plus ou moins. Les humains sont rassurés et attirés par les personnes qui leurs ressemblent le plus. Par ailleurs, les personnes que vous avez rencontrées au lycée habitaient dans la même zone et avaient le même âge que vous. A l’université, les étudiants viennent de tous les horizons ! Ils peuvent être d’origine aisée ou modeste, de la ville ou de la campagne, de France ou de l’étranger. Certains étudiants peuvent aussi être beaucoup plus âgés, avec une vie de famille. Cette variété des parcours génère des différences d'opinion importantes, et il faut le prendre en compte dans une conversation. N’hésitez pas à vous exprimer, mais nuancez vos propos en reconnaissant les points positifs du discours de vos camarades. Le monde n’est pas blanc ou noir ! Il est constitué d’une grande palette de gris qu’il faut apprendre à reconnaître.



- La vie associative : la vie associative est une formidable opportunité pour apprendre à connaître de nouvelles personnes. Réunis pour une cause commune, avec des souvenirs et des points communs, il est plus facile d’obtenir une certaine proximité avec des personnes que vous fréquentez en association.

Camille appartient à plusieurs associations et elle a rencontré de nombreuses personnes par ce biais : “les assos ça aide bien parce que tu t’y impliques comme les autres donc c’est plus facile de discuter”.

Alice est également plutôt engagée et selon elle “les assos, ça permet de rencontrer plein de gens intéressants. Mes amis d’assos c’est des gens hors de ma promo à qui je n’aurais jamais parlé”.



- Inscrivez vous à des options qui vous plaisent : l’option sport, par exemple, peut vous permettre de trouver des amis.

Benjamin fait l’option Chinois dans son université et il y a rencontré des amis :“les gens ont des points communs évidents donc forcément ils apprennent à mieux se connaître”.



- Et puis bien sûr, lisez notre article sur le trac si aller à la rencontre d’inconnus vous stresse.



Nous espérons que ces quelques lignes vous encourageront à aller vers les autres, et qu’elles vous permettront de rencontrer des personnes avec qui partager des cours, des passions communes mais aussi et surtout des bons moments !



Maelys Sur et Florine Niant



Sources :

- Boisvert, J.-M. et Beaudry, M. (1979), S’affirmer et communiquer, Montréal, Éditions de l’Homme.

- Julia Schmitz, Mariane Frenay, Sandrine Neuville, Gentiane Boudrenghien, Vincent Wertz, Bernadette Noël et Jacquelynne Eccles, « Étude de trois facteurs clés pour comprendre la persévérance à l’université », Revue française de pédagogie [En ligne], 172 | juillet-septembre 2010, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 24 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/rfp/2217 ; DOI : 10.4000/rfp.2217

https://journals.openedition.org/rfp/2217#xd_co_f=NDZjM2NlMjUtMGEzYy00YTA3LTk2MzktNjc5NTJkMTIwMDg4~