© 2018 - 2020 par Florine Niant. Créé avec Wix.

Choisir, et parfois renoncer

Le monde est si riche de potentialités... Si plein de choses à découvrir... Qu'on aimerait pouvoir toutes les explorer.

Il en est qui n'essaient pas. Qui vivent plus ou moins joyeusement le train-train quotidien.

Et d'autres qui ressentent le besoin de s'investir à fond dans de multiples activités. D'avoir à la fois une vie professionnelle qui les comble. Et une vie personnelle riche d'émotions, d'apprentissages, et de découvertes.

Pour certain.e.s, c'est un combat de l'ego ; il s'agit de montrer de quoi ils.elles sont capables, de prouver qu'ils.elles sont les meilleur.e.s. Pour d'autres, c'est simplement une envie de s'épanouir à 100% dans cette vie.

Ces personnes jonglent avec une, parfois plusieurs activités professionnelles. Elles jouent de la musique. Elles lisent. Elles écrivent. Elles aiment. Elles s'occupent de leurs enfants. Elles rient. Elles parlent. Elles font du sport. Elles passent du temps dans la nature. Parfois, elles arrivent même à préserver du temps pour rêvasser. Méditer. Ne rien faire. Pour regarder des films ou des pièces qui font du bien. Et elles gèrent (parfois en traînant les pieds !) l'administratif et les obligations du quotidien.

Cette vie a l'air à peu près parfaite vue comme ça ! C'est la vie si équilibrée qu'on nous vend dans tous les articles et les livres de développement personnel. Celle qui fait du bien à la tête, au cœur et au corps.

Seulement voilà, à vouloir atteindre cet équilibre parfait, on finit par manquer de temps, et par tout aborder en dilettante. A bâcler son travail. A risquer sa sécurité matérielle. A ne plus prendre plaisir dans ses activités parce qu'on n'a plus assez de temps à y consacrer. Parce que les journées font 24h. Parce qu'il faut, en plus de tout ça, dormir suffisamment pour être en bonne santé.

C'est comme si toutes ces occupations, et tous les gens qu'on aime et à qui on veut consacrer du temps, étaient des paniers à remplir. Parfois on a trop de paniers, et pas assez d'œufs à mettre dedans.

Et alors, même avec une vie parfaitement équilibrée en théorie, on finit par stresser.

On rêve de n'écouter que son cœur, et de ne pas s'inquiéter de ce que dira la raison. Seulement on est sur terre, et il y a parfois des réalités "bassement" matérielles. Alors le mieux est peut-être de chercher le meilleur accord entre les parties. Et d'apprendre à s'organiser pour respecter cet accord.

On a parfois à faire des choix. Et choisir, c'est aussi renoncer. Arrêter certaines activités pour se concentrer sur ce et ceux.celles qu'on aime le plus. Sur ce en quoi on est le.a plus doué.e. Et accessoirement, sur ce qui nous fait vivre. Pour préserver notre sérénité.